Essai gratuit

Comment progresser en gainage ?


Le gainage est l’une des pratiques courantes qui nous aident à s’améliorer dans plusieurs disciplines mais qui n’est pas si simple... 

Dans le troisième épisode de notre émission “En forme”, nous interviewons Vincent Barrier qui nous donne toutes ses astuces !

Qu'est-ce que le gainage ?

Pour commencer, il faut savoir qu’un muscle se travaille en 3 façons:

- En le contractant (concentrique),

- En l’étirant (excentrique),

- Immobile avec de la résistance (isométrique).

Le gainage va consister à faire travailler le corps entier et à résister à la gravité. Contrairement à ce que vous pouvez penser, les abdos ne sont pas les seuls à chauffer. Les épaules, le dos et les cuisses sont aussi sollicités. 

Ce qui lâche souvent en premier sont les épaules et/ou les cuisses.

Pour les plus expérimentés, certains parlerons du gainage dynamique, qui consiste à faire des mouvements en plus pour augmenter la difficulté. Il est plus conseillé de faire du gainage lesté (avec un poids sur le haut de votre dos).

Le gainage améliore nos performances ?

Oui car c’est un exercice qui se retrouve dans pleins de sports et il y a 2 intérêts à en faire, peu importe votre activité:

- Physiquement, le noyau (le centre de gravité de notre corps) va travailler afin d’être plus stable, solide et résistant,

- Développer son mental car comme le dit Vincent: “Le gainage apprend à notre esprit à endurer”, malgré les barrières mentales.

Mais qu’est-ce qu’une barrière mentale ?

Notre cerveau nous protège de nous-même grâce à ces fameuses barrières, à titre d’exemple la douleur est une barrière mentale car elle nous empêche de nous faire du mal. 

Il faut savoir que 90% des gens sont capables de faire des actions techniques comme un salto arrière ou plonger d’une hauteur de 30 mètres mais le cerveau l’en empêche, même en ayant de la volonté.

Et le gainage permet de briser ses barrières. De plus, tout ce qui peut nous aider à nous conditionner mentalement comme la caféine ou la musique est bon à prendre en ayant une pleine conscience sur ce que l’on fait.

Comment progresser dans le temps ?

Pour progresser en gainage il faut retenir 2 points:

- Ne pas faire de gainage en fin de séance car le corps est trop fatigué. Le gainage a beau ne pas faire beaucoup transpirer, il demande beaucoup d’énergie,

- Avoir un bon programme d’entraînement.

Environ 2 séances par semaine pour les débutants; 1 séance tous les 2 jours pour les plus motivés.

Malgré le temps, vous progresserez vite au gainage.

Une bonne séance de gainage c’est quoi ?

D’après les conseils de Vincent Barrier, pour ceux qui débutent il est plus bénéfique de faire 5 séries de gainage avec 3 minutes de pause entre chaque série minimum. 

Pour les séries, vous essayez de faire 5 fois le même temps en partant du plus bas  (ex. 1 minute) et à chaque séance y ajouter 15 secondes à chaque série, cette méthode va vous aider à briser vos barrières mentales petit à petit.

Ensuite, vous pouvez varier les séances avec du gainage lesté.

Pour les débutants, un sac à dos avec 5 à 10 kg de charge que vous placerez en haut du dos pour éviter de se faire mal à la colonne vertébrale. Comme par magie, quand vous revenez au gainage basique  celà vous semble plus simple!

Il est possible également de faire plusieurs types de gainage: le gainage sur le côté pour les obliques, le gainage dynamique et le gainage inversé sur un banc incliné pour les abdos.

Attention

Chaque personne est différente et progresse à un rythme différent. Chacun à sa volonté et sa capacité corporelle à résister. 

Le but n’est pas de vous faire mal, mieux vaut y aller doucement voir à être accompagné par un camarade ou un professionnel. Si vous avez des problèmes de dos, évitez le gainage et orientez vous vers un autre exercice.